Timworld, les aventures multiculturelles d'une jeune maman

Timworld, les aventures multiculturelles d'une jeune maman

Saveurs d'ici et d'ailleurs


Mes essentiels

 

Mes essentiels sont les choses qui m'accompagnent toujours dans les pays qui m'accueillent, ces choses qui me sont indispensables quelque soit le pays où je m’installe. Je vous présente donc mes compagnons de voyage qui me font me sentir chez moi partout.

 

LE BEURRE DE KARITE

 

IMG_20170505_102748_622.JPG

 


C’est l’un de mes amour. J’aime le beurre de karité et mon corps aussi. Apres chaque bain et ce quelque soit la température ambiante, j’en mets sur mes pieds et surtout la plante de mes pieds en massant délicatement. Quand le climat le permet, massez vous le pied (propres) avec et mettez une chaussette pour dormir, c’est pas très glamour c'est vrai mais pied de bébé garanti. Personnellement le beurre de karité me noirci quand je suis au contact du soleil donc pour le visage et le corps quand j’en met je le fais après la douche du soir.


Pour le corps et les cheveux c’est excellentissime pour nourrir, adoucir et raviver leur éclat. Pour mes cheveux, l'intérieur du nez et certains mets je préfère le 100% pur beurre mais pour le corps j’opte selon le climat et mes envies entre ceux avec du citron, de l’huile de carotte ou d’olive. Pour ceux et celles qui n’aiment pas l’odeur du pur beurre de karité il suffit de le laisser au soleil jusqu’à ce qu’il fonde complètement , ajouter à cette huile obtenue du jus de citron pur ou tout autre essence naturelle, huile ou senteur de votre choix, mélanger le tout et le mettre au réfrigérateur pour lui permettre de redevenir à nouveau du beurre.

 

Le Burkina Faso est le deuxième (2ème) producteur mondial de beurre de karité après le Nigeria et le troisième exportateur de ce beurre après le Nigéria et le Mali. Le Burkina produit entre 450000 et 600000 tonnes de beurre de karité par an et sa participation au produit intérieur serait de l’ordre de 30 milliards de francs CFA.  Pas mal n’est ce pas !?


Cependant si je peux me permettre une suggestion aux sociétés qui commercialisent notre cher beurre de karité au Burkina c’est d’innover sur l’emballage, SVP ! Savez vous que 80 à 90% des prix des grandes marques de luxe, notamment les parfums (Dior, Gucci, Lacoste,…), viennent de l’emballage, du marketing et de la communication. Faites des gammes selon les cibles et leurs revenues avec les emballages adaptées à chaque cible.


J’ai vendu du beurre de karité en pommade et en savon à Libreville et dans une des boutiques où je suis passée pour proposer mes produits j'ai vu un magnifique pot contenant du beurre de karité de 100 gr et il était écrit sur ce pot « beurre de karité biologique du Burkina produit par les braves femmes de l’association… ». Ce beurre de karité qui a été exporté en France a été magnifiquement emballé et ce pot de 100 gr  coutait 5000 frs CFA tandis que le mien à la boite transparente avec notre cher couvercle jaune faisait 200 gr et coutait 600 frs à l’achat à Ouagadougou. Je veux aussi rappeler que contrairement aux idées reçues le « beau » ne coute pas forcement très cher alors innovons toujours, créons pour devenir premier producteur et surtout premier importateur de beurre de karité transformé.


J’ai appris à aimer d’autres huiles et beurres d’ici et d’ailleurs tels que l’huile de ricin, d’olive, d’argan , de carotte… mais le beurre de karité est mon indispensable, il est celui avec lequel je masse mes bébés dès leurs premiers jours de vie, celui avec lequel on me masse et je masse mon corps de mère (pendant et après la grossesse) pour soulager ma peau qui se distant, se transforme et porte la vie. Pour mes enfants c’est la pommade qui soigne tous leurs maux, blessures réelles et imaginaires… Sachant la pénibilité du travail nécessaire à la confection de ce beurre je remercie et félicite toutes ces braves femmes qui fabriquent et produisent délicatement ce précieux beurre.

 

 

LE SOUMBALA

 

PhotoGrid_1493966808483.png


Ça ne sent pas bon c’est vrai mais comme c’est bon dans mon cher riz gras, riz au soumbala, tchep diene, sauce pate d’arachide, sauce soupe kandja … C’est simple, je ne peux pas m’en passer! En grain ou en poudre j’ai besoin de savoir qu’il y en a dans ma cuisine. Ça m’est indispensable ! Comme je l’ai mentionné dans quelques articles précédents je ne consomme plus de cubes aromatiques chimiques (maggi, jumbo, knor) dans la préparation de mes repas. Le soumbala m’aide donc à agrémenter le gout de mes plats et entre dans la conception des cubes naturels que je prépare moi-même Cubes, tablettes et boules aromatiques au naturel!

 

Le soumbala ou soumbara est une épice utilisée en Afrique de l'ouest et est reconnaissable à son odeur forte. Il est fabriqué traditionnellement avec les graines de l'arbre de Néré. Les noix de l'arbre du néré sont d'abord égrainées, décortiquées, sélectionnées, traitées manuellement et très soigneusement avant d'être fermentées. Le soumbala ainsi obtenu contient des protides, des lipides, du fer, les vitamines B2 et PP. Il est recommandé normaliser la tension artérielle trop élevée et c'est aussi un antifatigue.  


Il y’a une sauce fabuleusement gouteuse que fait ma belle sœur quand nous allons à Djenné (Mali) à base de cannelle, de petits oignons, de poisson frais du fleuve, d’autres épices dont elle seule à le secret et du soumbala et nous la dégustons avec du riz local. Y’a pas plus bio ! Cette sauce est un peu noire, la couleur n’est pas attrayante mais elle est divine!  Je vais à Djenné parce que c’est là que sont mes origines mais aussi pour cette sauce. Je pense que si tous ceux qui passent dans la cours familiale et qui ont la chance de gouter cette sauce bénisse ma belle sœur comme je le fais quand je pense à cette sauce elle n'a plus à s'en faire …


A Madagascar il n’y a pas de soumbala, en Ouganda non plus ils n'y en avait pas, depuis lors je voyage avec mon stock d’un an pour parer à toute surprise ou rupture. Essayez aussi le poulet fourré au soumbala au four avec juste du sel, du poivre, un soupçon d’huile, de l’ail et de l’eau… I n'y a rien de plus désagréable quand on consomme le soumbala de croquer des grains de sable quand on déguste son plat fumant alors choisissez minutieusement vos lieux et sources d'approvisionnement. J’ai promis ma recette du riz au soumbala à un lecteur et je ne l’ai pas oublié, il mijote…

 

 

LA POTASSE

 

PhotoGrid_1493967624029.png

De la potasse pour adoucir mes sauces de tô et le haricot principalement. Dans mon esprit quand je suis malade et surtout quand j’ai le palu il n’y a que le to et la sauce gombo ou la sauce feuille gluante avec de la potasse et du soumbala bien sûr,qui peuvent me guérir. Ces sauces que faisait ma grand-mère peuvent soigner tous les maux. Quand c'est du tô à la potasse c'est encore mieux. 

 

Pour me faciliter le dosage j'en mets deux cuillérées ou morceaux dans une bouteilles de 100ml et que je rempli d'eau. Le jus de potasse ainsi obtenu se dissout ainsi plus harmonieusement dans mes plats. Tout comme le soumbala je n’en trouve pas dans certains pays où je réside donc j’en emporte toujours pour au moins un an.

 

Toujours tenir la potasse hors de portée des enfants!❎�

 

 

MON OPTIMISME , MA FOI ET MOI

 

IMG_20170505_122054_732.JPG

 


Oui je voyage avec moi-même parce que je vais à la rencontre de l’autre entièrement. Je voyage avec mon corps et mon esprit. Pour ma part faire un choix c’est l’assumer, le réajuster au besoin mais il faut d’abord l’assumer. Accepter de vivre loin de chez soi c’est accepter de découvrir des choses que l’on ne connaissait peut être pas. Il est donc important de partir avec vous-même quand vous embarquez volontairement pour une destination. 

 

>>> A lire L'expatriation, un choix de vie .... ou pas?


Ma foi parce qu’elle m’est indispensable et vital. Ma foi en Dieu en moi-même et aux autres. Cette foi qui me nourrit, me rassure, m’élève et me calme. Cette foi qui m’accompagne et qui me permet de voyager, de rencontrer et d’apprendre à connaître l’autre. Cette fois qui me rapproche de l'essentiel et nourrit mon empathie et ma résilience.  

 

>>> A lire Musulmane toi? on dirait pas...


Mon optimisme est mon meilleur allié qui m’aide à m’adapter et à attendre du meilleur de chaque personne jusqu’à preuve du contraire. Comme je vous l’ai dit je suis une optimiste réaliste et ma naïveté sur certains sujets ou  personnes me protège aussi.

 

>>> A lire Et si j'essayais?


Selon les pays, je voyage aussi avec de la farine de maïs, du miel, du poisson sec, de la farine et des grumeaux de petit mil pour la bouillie et du bissap. Et vous, quels sont vos essentiels ?


Tim


05/05/2017
10 Poster un commentaire

Crêpes de banane plantain!

received_10100745156093634.jpeg

Photo by Ramata Thérèse Tapsoba

 

Avant tout, croyez moi, c'est DÉLICIEUX !!! J'ai vu cette recette dans un groupe de sport et de rééquilibrage alimentaire géré par Ramata et j'ai décidé de la tester le dimanche dernier pour le petit déjeuner. J'ai adoré le résultat et mes enfants aussi! Avec l'accord de Ramata (Merci!), j'ai décidé de la partager avec vous.

 

Recette pour 4 crêpes :

- 1 grosse banane plantain bien mûre

- 2 gros oeufs 

- 1/4 de cuillerée à café de levure 

- 1 pincée de sel 

- 1 cuillerée à soupe de miel (facultatif, juste au cas où vous voulez sucrer davantage)

- 1/2 cuillerée à soupe d'huile de coco (optionnel). J'y ai mis de huile de pépin de raisin à la place.

 

Préparation :

- Mettre tous les ingrédients dans un récipient et mixer jusqu'à l'obtention d'un pâte lisse et homogène.

- Huiler très légèrement la poêle (anti adhésive de préférence) avec un pinceau à cuisine ou imbiber légèrement une feuille de papier essuie tout et la passer dans la poêle. C'est une crêpe diététique, le but n'est pas de la faire nager dans l'huile mais de limiter l'apport en matière grasse. 

- Laisser cuire 2 à 3 minutes à feu doux sur chaque face en surveillant la cuisson. La pâte étant épaisse, la cuisson prend un peu plus de temps qu'une crêpe normale. Inutile donc d'augmenter le feu au risque de la brûler et de tout recommencer à zéro. Décoller délicatement les côtés de la crêpe dans la poêle avant de la retourner mais même si elle se casse elle sera toujours aussi bonne !

 

Accompagnements:

- Yaourt nature

- Myrtilles ou fraises

 

Voilà un bon petit déjeuner complet (sans farine en plus) et c'est tout aussi bon au goûter ! 

 

IMG_20170129_123112.jpg

 Mon oeuvre dominicale

 

Bonne dégustation !

 

Tim

 


31/01/2017
9 Poster un commentaire

Cubes, tablettes et boules aromatiques au naturel!

PhotoGrid_1462044570201.jpg

 

Préparer sans cubes et tablettes vendus sur le marché est ce possible!? Et bien oui puisque je le fais depuis 6 ans. Mon mari n'en consomme pas par choix et j'ai donc appris et réussi à cuisiner sans. En famille ma très chère grand mère adorée avait l'hypertension donc nous avons appris à préparer, enlever sa part, avant de rajouter le sel et le cube aux plats en fin de cuisson. Et elle, l'excellente cuisinière, ne se gênait pas de nous le dire si le repas était médiocre. Bref je vous ferais un article spécial sur mon incroyable grand mère plus tard. 

 

J'aime les épices!!! A lire Épiçons... Marinons! Ils remplacent d'ailleurs formidablement bien et mieux les cubes chimiques en tout genre. Savez vous exactement ce que contiennent ces cubes? Avez vous déjà lu les ingrédients? Et bien moi non mais je sais qu'ils sont fortement déconseillés dans les régimes qu'imposent de nombreuses maladies et qu'ils seraient l'une des causes de certaines autres. Certains sont dits "enrichis" en vitamines E ou en calcium pour vous faire espérer qu'ils sont vraiment sains et bons pour vous et votre famille.  Vrai ou faux le tout est de savoir ce qui à la base est "enrichi", entre les termes vagues et chimiques difficile de s'y retrouver. 

 

Je vous propose donc 2 recettes de cubes faits maison naturels, sains et bons: avec des herbes aromatiques et des épices frais et avec des épices et herbes aromatiques séchées. 

 

PhotoGrid_1462044058256.jpg

 Cubes à base d'épices et herbes aromatiques fraîches 

 

1. Première méthode : Herbes aromatiques et épices fraîches 

 

Vous pouvez utiliser les épices et herbes de votre choix, du curcuma et du cumin pour les sauces rouges par exemple et sans pour les sauces blanches, du soumbala ou des crevettes séchées, du poisson sec, ... comme vous voulez et surtout comme vous aimez. Ceux que je vois présente sont à bases d'herbes aromatiques de mon cher potager. A lire Notre petit potager!

 

Ingrédients :

- 1 bouquet de Persil 

- 1 bouquet de Coriandre 

- 1 bouquet de Basilic 

- 1 gros morceaux de Curcuma frais (pour les sauces rouges)

- 20 gousses d'ail 

- 1 gros morceau de Gingembre frais

- 1 cuillerée à sucre de poivre moulu

- 1 cuillerée à sucre de Cannelle moulu

- 1 cuillerée à soupe d'huile 

- 1 cuillerée à soupe de soumbala  (au choix)

 

Recette :

- Vous pouvez soit hacher finement les herbes aromatiques ou les écraser ou les mixer.

- Écrasez l'ail  et le gingembre 

- Râpez ou écrasez le curcuma frais. 

- Mélangez tous les ingrédients ensemble avec l'huile et divisez les en 2 parts (ou pas), une à laquelle vous pouvez ajouter le curcuma pour vos sauces rouges et l'autre sans curcuma. Le mélange doit être homogène et non liquide pour vous permettre de faire les formes de votre choix sinon rajouter des ingrédients.

- Faîtes vos cubes, boules, triangles, en somme les formes de votre choix donc et les tailles souhaitées et mettez les dans du papier aluminium ou du film alimentaire et déposez les au congélateur. Vous n'aurez qu'à mettre le nombre voulu dans dans vos plats au moment voulu. 

- Vous pouvez aussi tout simplement hacher ou écraser vos épices (ail, gingembres) et herbes aromatiques frais (préalablement bien lavées) une fois par semaine, les mettre dans des pots (séparés ou pas) et les laisser au réfrigérateur. Vous n'aurez qu'à utiliser la quantité voulue quotidiennement.  C'est ma méthode habituelle. C'est très très pratique! 

 

PhotoGrid_1462044212008.jpg

 Cubes à bases d'épices et herbes aromatiques séchées 

 

2. Deuxième méthode: Herbes aromatiques et épices séchées 

 

Tout comme les cubes à base d'ingrédients frais à vous d'utiliser ceux que vous voulez. J'ai utilisé ici ceux à ma disposition dans mon placard. 

 

Ingrédients:

- 1 cuillerée à sucre de Gingembre moulu

- 1 cuillerée à sucre de cannelle moulu

- 1 cuillerée à sucre de poivre moulu 

- 1 cuillerée à sucre de curcuma moulu 

- 2 cuillerée à soupe d'épices pour poisson (ou pour viande ou volaille ou barbecue)

- 2 cuillerée à soupe d'herbes de Provence séchées ou moulu

- 3 cuillerées à soupe d'ail frais écrasé

- 1 cuillerée à soupe d'huile 

- 1 cuillerée à soupe de soumbala en poudre (au choix)

- 2 cuillerées à soupe de crevettes séchées moulu (au choix)

 

Recette:

- Mélangez le tout et remuez pour que le mélange soit homogène. L'ail frais écrasé et l'huile servent à lier les ingrédients mais vous pouvez aussi y mettre de l'ail séché. 

- Le mélange doit être assez compacte pour faire les formes de votre choix sinon réajuster les ingrédients. 

- Faites vos cubes, boules, ... mettez les dans du papier aluminium ou du film alimentaire et déposez les au congélateur. 

 

PhotoGrid_1462044310936.jpg

 Cubes et boules aromatiques 

 

Voilà donc vos cubes prêts à aller au congélateur et pour agrémenter les repas de votre choix : sauce, riz gras, soupes, potages, marinades, etc.

 

Pour vos marinades vous n'aurez qu'à les laisser fondre et pour les sauces mettez les directement, ça fondra délicatement pour en dégager tous les arômes tout le long de la cuisson. 

 

C'est bon! C'est sain! C'est ludique!  Votre corps vous remerciera vous verrez. Essayez! Clin d'œil Sourire

 

Bon appétit!

 

Tim 


30/04/2016
37 Poster un commentaire

Salades froides from Pretoria!

 

PhotoGrid_1461885041362.jpgSalades froides au fruits et légumes de Pretoria 

 

Pour nos repas en famille ou nos réceptions, nous sommes parfois à court d'idées pour nos entrées ou salades. Pourtant il est possible de faire bon et original avec très peu de choses et surtout avec les fruits et légumes du quotidien. J'ai eu le plaisir de goûter ces deux entrées à Pretoria (Afrique du Sud) et j'ai adoré!

 

En rappel la "salade est un terme générique désignant certaines plantes potagères feuillues (laitues, chicorées, cresson, mâche, pissenlit). Plat composé de feuilles de ces plantes crues et assaisonnées. Mets composé de légumes, de viande ou de poisson assaisonnés généralement en vinaigrette".  Le petit Larousse

 

La salade ce n'est donc pas que de la laitue, c'est un mélange de d'ingrédients de notre choix. Innovons! Et si vous aimez le salé sucré vous allez aimer ces salades. Dans tous les cas rien ne vaut l'expérience, essayez! 

 

1- Entrée 1: Petits pois, mangue et blanc de poulet 

 

PhotoGrid_1461884812528.jpg

 

Ingrédients pour 2:

- 250 g de petits pois crus ou cuits

- 1 grosse mangue mûre mais ferme

- 250 g de blanc de poulet 

- Sel 

- Poivre blanc 

- 1 cuillerée à sucre d'ail écrasé 

- 1/2 cuillerée à sucre d'herbes aromatiques au choix (facultatif)

- 2 cuillerée à sucre d'huile d'olive 

- 2 cuillerée à sucre de vinaigre de cidre 

 

Recette:

- Découpez le blanc de poulet en dés et les mettre à la vapeur avec les petits pois (s'ils sont crus).

- Retirez le poulet au bout de 15 minutes et laisser cuire les petits pois. Faites revenir le poulet 5 minutes dans une poêle à feu doux avec une cuillerée à sucre d'huile, l'ail , le poivre, le sel et réservez. 

- Coupez la mangue en petits dés et réservez.

- Mélanger les petits pois , le poulet refroidi et les dés de mangue avec une cuillerée à sucre d'huile, les herbes aromatiques et le vinaigre. 

- Ajustez l'assaisonnement à votre goût et servez! 

Délicieux en entrée froide ou en plat léger. C'est bon, c'est frais , c'est rapide!

 

2- Entrée 2: Salade aux fraises et noix d'acajou  

PhotoGrid_1461884896988.jpg

 

Voilà une entrée qui m'a agréablement surprise! Je n'avais jamais testé les fraises en entrée mais j'ai beaucoup aimé! 

 

Ingrédients pour 2:

- 250 g de fraises fraîches

- 1 bouquet de feuilles de roquette  (à défaut 1 bouquet de cresson, de salade frisée ou 4 feuilles de laitue ciselées)

- 1 poignée de noix de cajou ou anacarde 

- 4 tomates cerises ou 1 grosse tomate

- Sel 

- Poivre blanc

- 2 cuillerée à sucre d'huile  (facultatif)

 

Recette :

- Après les avoir soigneusement nettoyé, découpez les fraises et les tomates en dés, les mélanger et les réserver. 

- Y ajouter les feuilles de roquette ciselées préalablement lavées ainsi que tous les autres ingrédients dans un saladier.

- Ajustez l'assaisonnement à votre goût et dégustez! 

 

La douceur et la légère acidité des fraises et de la tomate mélangés à la fraîcheur des feuilles de roquette et le croquant des noix de cajou.... en entrée ou en plat léger du soir c'est tout simplement DÉLICIEUX! 

 

Essayez ou réessayer aussi Mangue et chouchou en folie! et Des idées pour l'apéro!?

 

Bon appétit!

 

Tim 

 


29/04/2016
7 Poster un commentaire

Ma sauce Yassa!

PhotoGrid_1454174710950.jpg

 Yassa poulet braisé accompagné de riz 

 

Mes années 5 années au Sénégal m'ont permis de goûter toutes les variantes de cette sauce que j'adore!!! Avant même ces années estudiantines palpitantes, le Yassa a toujours fait partie de nos menus familiaux. Mes parents ont aussi fait leurs études au Sénégal et ma soeur aînée (elle et mon premier frère y sont nés) y était en expatriation. Nos menus étaient donc riches de tous nos parcours de vie et des expériences culinaires de ma chère mère. Une festival culinaire d'Afrique et d'ailleurs au quotidien. D'où sûrement mon amour pour les aventures culinaires Clin d'œil.

 

Je vous propose donc la recette de la sauce Yassa à ma façon agrémentée de mon petit "plus" qui fait toute la différence! 

 

 

PhotoGrid_1454174598383.jpg

 Sauce Yassa et ingrédients 

 

Cette délicieuse sauce peut se préparer avec du poulet, de la viande de mouton , de boeuf ou de chèvre et du poisson. Mais le poulet et la viande fumés ou braisés lui donne un goût unique et exquis, je vous les recommande donc pour connaître toute la saveur de cette sauce. 

 

Ingrédients Yassa poulet braisé pour 4 personnes:

-  8 gros oignons

- 1 poulet braisé (ou 400 g de viande braisée)

- 4 cuillerées à soupe de Moutarde

- 5 gousses d'ail écrasés

- 1/2 bouquet de persil ou de coriandre  (ou les 2)

- 1 cuillerée à soupe de gingembre écrasé 

- 1 citron (ça parfume mieux) ou 1 cuillerée à soupe de vinaigre 

- 1 petite boîte ou 120 g de champignons de Paris 

- 20 olives dénoyautées 

- 1 grosse carottes coupée en dés 

- 10 feuilles de menthe fraîche : l'ingrédient magique! 

- Sel 

- Poivre moulu

- 6 cuillerées à soupe d'huile de cuisson 

Cubes, tablettes et boules aromatiques au naturel!

 

Recette :

- Découper les oignons en fines lamelles puis les mariner avec le citron ou le vinaigre, la moutarde, une partie de l'ail, le sel, le poivre, le persil/coriandre et laisser reposer toute une nuit au réfrigérateur si possible sinon 1h minimum avant la cuisson.

- Il est tout à fait possible aussi de cuisiner directement sans laisser les oignons reposer. Dans ce cas, mettre les ingrédients dans l'huile dans le même ordre que pour la marinade ci-dessus, ça m'arrive parfois et c'est tout aussi bon! 

- Découper, mariner et braiser votre poulet ou acheter du poulet déjà braisé. A lire Épiçons... Marinons!

- Mettre l'huile dans la marmite et y mettre vos oignons marinés en remuant délicatement. Fermer et laisser mijoter à feu doux pendant 10 minutes en remuant toutes les 5 minutes.

- Incorporer le poulet, la carotte en dés, le reste des épices écrasés, le gingembre, 5 feuilles de menthe, le sel et le poivre et laisser mijoter 2 minutes. Puis ajouter 1/2 verre d'eau. Couvrir et laisser mijoter 15 minutes. 

- Incorporer les olives et les champignons à la cuisson, ajouter une toute petite quantité d'eau si nécessaire, laisser mijoter encore 15 minutes.

- la sauce est bien réduite, ajuster l'assaisonnement et y mettre les 5 feuilles de menthe fraîche restantes, couvrir et laisser mijoter 5 minutes.

- C'est prêt! Vous verrez la différence que fait la fraîcheur de la menthe dans cette recette. 

- Servez avec du riz blanc ou du couscous.

 

Si vous dégustez ce plat en famille et à la main, comme chez nous les dimanches, vous pouvez décorer ce plat pour le rendre encore plus appétissant:

- Mettre le riz dans un grand plat (circulaire) y mettre la sauce et disposer délicatement et stratégiquement le poulet. 

- Décorer avec, 2 tomates fraîches de coupées en rondelles, 4 oeufs bouillis coupés en 2 et du maïs doux. 

- Installez vous et dégustez en oubliant les kg, vous y penserez demain Rigolant

 

Bon appétit! 

 

Tim

 

 


29/04/2016
13 Poster un commentaire