Timworld, les aventures multiculturelles d'une jeune maman

Timworld, les aventures multiculturelles d'une jeune maman

Tu es fort(e) toi....

PhotoGrid_1478859332580.jpg

 

 

“Tu es fort(e), tu t'en sortiras toujours.” “J'ai confiance en toi, tu vas vite t'en remettre comme d'habitude.” “Je ne m'inquiète pas pour toi, tu es fort(e)”... Si vous avez déjà entendu l'une de ses phrases c'est que vous êtes perçus comme étant “une personne psychologiquement forte” , une personne qui peut tout surmonter et qui comme ils le pensent, s'en sortira toujours!

 

>>> A lire Et si j'essayais?

 

Votre entourage ne s'inquiète pas ou peu pour vous. Mais ils vous aiment vraiment, c'est juste que comme ils sont convaincus que vous êtes fort(e), ils se préoccupent moins de votre ressenti. Vous êtes la personne à qui ils feront appel pour gérer certains problèmes délicats: annoncer des nouvelles difficiles, revendiquer des droits, prendre des responsabilités et les assumer, concilier des parties antagonistes… Parce que vous êtes trop fort(e) et que vous saurez gérer quoi qu'il arrive.

 

De même quand il s'agit de vous annoncer un problème délicat ou une nouvelle difficile, ils le feront avec un minimum de tact. Pourquoi ? Et bien parce que vous êtes fort(e) dit donc! Vous pouvez tout entendre et tout encaisser. Rappelez vous, “vous vous en sortirez toujours”. Pour annoncer une nouvelle à une personne fragile il y'a peu de volontaires, les proches montent des scénarios catastrophes, anticipent son évanouissement ou la crise qui suivra l'annonce. Même après, la personne fragile est surveillée, scrutée parce qu'on a peur qu'elle ne fasse une “bêtise”. Et c'est justement vous, oui vous qui êtes “ fort(e)” qui après avoir appris, souvent sans tact aucun, la nouvelle qui êtes chargé de la lui annoncer et de la surveiller. À peines et douleurs égales, les comportements envers l'un et l'autre diffèrent complètement.

 

Dans l'esprit des vôtres vous pouvez tout surmonter, quoi qu'il vous arrive vous vous relèverez toujours. Vous remarquerez que même dans vos moments de peines, certaines personnes viendront vous confiez les leurs sans se soucier de votre douleur à vous. Parce que pour elles vous êtes un Phoenix, vous renaîtrez toujours de vos cendres. C'est parfois vrai car en réalité les personnes fort(e)s sont celles qui sentent la douleur mais qui savent la surpasser. Elles tombent, pleurent et se relèvent sans bruit. Ces personnes ont certaines caractéristiques communes :

  • Elles sont positives, optimistes mais réalistes.

  • Elles assument la responsabilité de leurs comportements.

  • Elles savent ce qu'elles veulent mais surtout ce qu'elles ne veulent pas.

  • Elles ont foi en elles mêmes et en la vie et vont de l'avant.

  • Elles savent célébrer les victoires des autres et les soutenir dans leurs épreuves.

  • Elles ont des pensées productives et constructives.

  • Elles ont de l'endurance.

  • Elles sont disposées à vivre des échecs.

  • Elles sont tout simplement résilientes.
  • Surtout elles savent compter sur elles mêmes d'abord et avant tout.

Vous vous reconnaissez ou reconnaissez un proche ? Alors retenez aussi ceci s'il vous plaît: c'est une personne forte mais c'est avant tout une “personne”. Elle sait juste mieux que d'autres gérer ses émotions parce que les circonstances de la vie l'ont amenée à faire face à ses responsabilités et à assumer ses choix (l'aîné(e) d'une famille ou un responsable par exemple) . Mais c'est aussi une personne sensible, parfois même hypersensible qui prend à coeur tout ce qui lui arrive et arrive aux autres.

 

C'est une personne attachante, rassurante, attirante, résiliente. C'est parfois une personne qui semble suffisante ou hautaine quand on ne la connaît pas mais dont la personnalité vous touchera certainement quand vous la connaîtrez mieux. Elle peut être calme ou impulsive mais c'est dans tous les cas une personne qui ne laisse pas indifférent et qui sait se faire respecter que l'on l'aime ou pas.

 

>>> A lire Personne entière : tout ou rien!

 

Cependant, c'est un être humain et je sais que tout ce que le corps et l'esprit encaissent ressort toujours d'une manière ou d'une autre. A force d'être sollicité par tout le monde tout en recevant moins d'attention que les autres, ça laisse des traces. Si vous l'êtes apprenez à prendre du temps pour vous même pour entretenir votre corps et votre esprit, aussi forts soient-ils.

 

Apprenez “l'égoïsme sain”, ça sauve par moment. Pensez à vous! Si les autres se préoccupent moins de vous ce n'est pas parce qu'ils vous aiment moins, non, c'est parce qu'ils pensent que vous n'en avez pas besoin. Alors je sais que c'est dur mais parfois il faut savoir baisser la garde et demander de l'attention. Il faut savoir “accepter de ne pas être "fort(e)”. Il faut savoir dire “j'ai mal, j'ai besoin de toi, j'ai besoin d'aide, je ne m'en sortirai pas seul(e) cette fois ci.” Il faut savoir faire confiance aux autres et accepter de s'abandonner à l'autre. Passez le relais et vivez vos peines comme bon vous semble. Il y va de votre équilibre mentale et physique.

 

>>> A lire Prenez soin de votre corps pour que votre âme ait envie d'y rester!

 

Sinon?? Et bien sinon un jour ou l'autre vous allez craquer, votre corps va vous lâcher, las et épuisé d'encaisser sans évacuer. Le stress et la pression auront raison de vous et les autres se tourneront vers une autre personne forte. Vous êtes fort(e) mais vous êtes d'abord un être humain.

 

>>> A lire Déprimé(e) toi? ça n'arrive pas aux africain(e)s...

 

Si vous avez reconnu un proche merci de vous rappeler que quelque soit sa force, la personne forte aime aussi les attentions. C’est très gentil de la respecter ou de l'admirer mais parfois elle a juste besoin d'une petite marque d’attention positive, d'un mot, d'un geste et d'un très fort besoin de repos. Elle donne beaucoup et aime aussi recevoir.

 

Soyez fort(e)s mais sachez aussi ne pas l'être parfois. Vous êtes un bon café, fort, intense, robuste, subtil, parfumé, exquis, puissant mais vous pouvez aussi être un doux et goûteux café au lait, un café chaleureusement épicé, sucré ou un bon décaféiné par moment. Vous en avez le droit et vous resterez tout aussi savoureux !  


Tim 

 



11/11/2016
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 234 autres membres