Timworld, les aventures multiculturelles d'une jeune maman

Timworld, les aventures multiculturelles d'une jeune maman

Retrouvailles!!!

 



PhotoGrid_1452564479716.jpg

 

C'était le 03 Janvier 2016! Sur ce terrain témoin de nos jeux,  rires, kermesses, RDV, manigances et aussi bastonnades et règlements de compte en tout genre. Ce terrain de la Socogib Zone du bois (Ouagadougou) notre "Soco" nous a encore permis de nous réunir toutes générations confondus pour des retrouvailles exceptionnelles.

 

Comme à l'époque il y avait des brochettes, des crêpes, de la boisson, de la musique,  des jeux mais cette fois ce sont nos enfants qui jouaient... Les tontons et tatas devenus papis et mamis nous observaient tendrement. Mon Dieu que le temps passe vite! Je regardais les enfants jouer en espérant qu'ils connaissent nos joies, notre complicité, nos aventures et mésaventures aussi car elles nous ont grandi. 

 

received_539032652935308.jpeg

 

Je n'ai pu y arriver que l'après midi mais j'ai été saisi d'émotion dès que j'ai vu le terrain et que j'ai reconnu tous ces visages familiers. Ces visages de mon enfance, de mon innocence, de mon insouciance, de l'amitié. Salutations et embrassades chaleureuses, pleines de tendresse, de joie de se revoir. Le sentiment d'être chez soi , en terrain très très connu. 

 

J'avance et là je revis ma partenaire de tous les temps, ma camarade de pédalade, de plans diurnes et nocturnes, mon amie d'enfance tout simplement Dalhia! On saute on crit on se jette dans les bras l'une de l'autre. Nous ne nous sommes pas revues depuis 2008 , presque 8 ans déjà! Merci à  Skype, Facebook, Viber et autres pour les liens que nous essayons d'entretenir malgré de si grandes distances. Je nai pas revu certains depuis 11 ou 15 ans. Mais on reconnaît une amie quand après des années sans s'être vu vous discutez comme si vous vous étiez vu la veille. 

 

Nos aventures peuvent faire l'objet d'un livre en 5 tomes. Entre les escales sur la route de l'école pour manger les fruits d'un arbre (dont nous ignorons toutes les deux le nom jusqu'à ce jour) et nos sorties en boîte de nuit à moto sous la pluie avec les pieds relevés jusqu'au guidons pour ne pas mouiller nos sapes... comme si c'était forcé d'aller danser! 

 

20160103_171753-1-1.jpg

 

Et voilà Yves, notre grand frère et voisin. Lui qui nous a conseillé, défendu, guidé et parfois menacé pour nous ramener à l'ordre. Et qui même de loin s'informe de notre sort. Il y a des gens qu'on appelle pas où qu'on ne voit pas souvent mais dont vous êtes certains du soutien indéfectible. Ils sont là quand il le faut et vous soutiennent quand vous en avez besoin. Les événements aux Burkina Faso m'ont permis de reprendre contacts avec de nombreuses personnes perdues de vue. Yves a un surnom par lequel de nombreuses personnes le reconnaîtront mais que je préfère le taire pour la sauvegarde de nos liens fraternels et amicaux.

 

Bises, accolades, sourires, tant d'émotions et de joie sincère. Tant de souvenirs remontent, les marches, les causeries à n'en pas finir, les boums, les soirées organisées. Les amies, les connaissances, ceux dont j'étais très proche, d'autres un peu moins, les grands frères et grandes soeurs, les tontons et tanties gentils, ceux qui l'étaient un peu moins, les bagarreurs invétérés, les initiateurs de plans réussis ou foireux, les dragueurs, les timides, les extravertis, les influenceurs, les suiveurs, les danseurs, ceux à cause de qui il valait mieux faire une affiche lumineuse  ou passer à la télévision plutôt que de leur confier un secret, etc. 

 

Il faut du tout pour faire un quartier et nous étions juste heureux de nous revoir en vie et en bonne santé. Parce qu'on se rend compte que la vie n'est rien et que les moments de bonheur doivent être vécus intensément et pleinement pour en extraire toute la saveur. Certains nous ont quitté et beaucoup d'entre nous avons perdu un parent, un frère ou une soeur durant ces années d'absence. Nous avons de la chance d'être là et nous nous devons d'être heureux pour eux, pour qu'ils vivent à travers nous. 

 

La joie et le bonheur de revoir tout le monde m'a fait comprendre que les histoires d'enfance, les petits clans et groupes qui se boudaient étaient de si petits problèmes face aux difficultés réelles de ce monde... Les affinités restent mais je ne saurais même plus dire pourquoi je parlais moins à l'un plutôt qu'à l'autre. Je suis très heureuse quand j'apprends le bonheur d'un d'entre nous et extrêmement peinée quand un malheur frappe une des familles. 

 

Que c'était drôle pourtant de reconnaître un enfant ou de sembler le connaître tant il ressemble à un de ses parents ou même aux deux. Il faut dire que dans notre quartier beaucoup de couples se sont formés, de nombreuses familles sont à jamais liées par le mariage de leurs enfants et ont des petits enfants en commun. Pour le mariage beaucoup ont préféré l'aventure en "terrain connu". C'était génial de voir ces enfants courir et jouer ensemble! 

 

Je souhaite à nos enfants de connaître le bonheur pur et désintéressé, des victoires et des déboires formateurs. De connaître ce type d'amitié simple, réelle et sincère. Des jeux réels avec des enfants réels. C'est une autre époque qu'ils vivent, plus virtuelle, plus dangereuse mais il est important que nous leur apprenions les plaisirs simples de la vie, les joies et l'insouciance de l'enfance pour en faire des adultes accomplis. Infiniment merci à nos parents et à nos aînés! A nous le tour...

 

Merci infiniment aux koros Yves Ouaba, Serge Dera et à Ahmed Traoré dit Tintin, Maurice Ilboudo, Charles Bado, Olivier Zongo, Aristide Toé et à tous les autres  pour cette si belle initiative! Merci! Merci! Merci à tous d'avoir enrichi ma vie! En espérant de futures et aussi belles rencontres. 

 

Bonne et heureuse année pleine de joie et de santé sous la protection divine. Merci pour le soutien, les encouragements et les conseils pour ce blog en 2015. Merci de me lire tout simplement!

 

20151231_095919-1.jpg

 

Tim 



12/01/2016
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 243 autres membres