Timworld, les aventures multiculturelles d'une jeune maman

Timworld, les aventures multiculturelles d'une jeune maman

Nappy and really happy!

PhotoGrid_1474490757147.jpg

 

Cela fait 15 mois que je me suis coupée les cheveux et 18 mois sans défrisage aucun. Deux de mes grandes nièces Mina et Dalila l'ont fait depuis quelques années et en Juin 2015 j'ai décidé un matin que je ne pourrais plus gérer ma transition  capillaire et qu'il était tant de coupé toute la partie toujours sous l'effet du défrisage. Je me suis rendue chez le coiffeur et en 30 minutes c'était fait. Je me suis rarement sentie autant soulagée et légère!

 

Nappy signifie en réalité crépu en langue anglaise (définition intégrale du mot ici) et avait et a toujours une connotation péjorative pour certains. Avec le temps et le retour au naturel, les noirs se sont ré-appropriés le mot et en on fait le diminutif de Natural and Happy. Et je suis really really Happy de mon choix capillaire! Mon mari l'était beaucoup moins mais je me suis dite qu'après 5 ans  à le suivre en expatriation et 3 enfants j'avais bien le droit de faire ce que je voulais de mes cheveux. Pourquoi? Et bien parce que j'estime que je le vaux bien!

 

Après l'effet la spontanéité de mon choix, je me suis rendue compte que j'avais coupé mes cheveux à chaque étape marquante de ma jeune vie. Petite, j'avais de long et beaux cheveux et un jour en me coiffant une cousine, dont j'ignore jusqu'à présent les motivations et l'état mental réel, a décidé de me couper une touffe de cheveux. J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps. Ma mère, devant cette catastrophe capillaire a donc décidé de couper le reste pour harmoniser. 1991, j'étais au CP.

 

Puis vient le mariage de ma soeur en 1995 et j'étais fille d'honneur et il est décidé qu'on me défrise les cheveux pour la première fois. J'étais trop contente d'avoir les cheveux lisse et maniable. Oui parce qu'on nous fait croire que c'est plus jolie et plus civilisé quand c'est lisse.  Le crépu fait négligé, trop négligé n'est ce pas!? Manque d'entretien, les cheveux se cassent et ma très chère mère décide encore de les couper en 1996. Je rentrais en 6ème. Deuxième étape.

 

>>> A lire Baisse de rentabilité scolaire: et si ce n'était pas que de la paresse?

 

A la rentrée de la seconde en 2001, je décide toute seule de me les couper. Troisième étape. En 2004 en Terminale, encore, mais surtout parce que 1 mois avant le BAC je n'avais plus vraiment le temps de me soucier de mes cheveux. Quatrième étape donc. La cinquième fois c'était en 2007 après ma Licence, toujours par envie et je pense même par nécessité. Comme une sorte de besoin irrépressible. Et en 2015 encore une fois, quand j'ai ouvert le blog et changer encore de pays... Sixième fois.

 

Couper mes cheveux est pour moi une manière de repartir à zéro, de tourner une page ou d'avancer vers une nouvelle étape de ma vie. C'est ce que j'ai compris après une réflexion sur cette envie qui m'a tout d'abord parue spontanée mais qui au fond ne l'est pas. Je ne me suis jamais sentie autant féminine que cette dernière fois par contre. J'ai appris à connaître mes cheveux et ceux qui leur réussi ainsi qu'au reste de mon corps et à en prendre soin de mieux en mieux. Je m'intéresse plus au maquillage, aux produits de beauté naturels, etc. 

 

Avant je les coupais mais je les défrisais toujours, maintenant, avec la maternité et mon début de "maturité" je comprends toute la nécessité des produits naturels pour ma santé et moi. Après avoir vu une vidéo sur les effets du défrisage sur le corps et ses conséquences à long terme pour la femme et même le foetus quand elle est enceinte, je me suis remise en question. J'étais même obligée de me défriser avec les défrisants pour enfant tellement mon cuir chevelu est sensible et malgré tout ça me brûlais mais je persistais. Quelle torture!

 

PhotoGrid_1474536239640.jpg

Ma petite chimie! 

 

Depuis 15 mois donc, ma douche ressemble à ma cuisine parce que je teste toutes les huiles naturelles (karité, coco, ricin, olives, amande douce, noix, pépins de raisin) et essentielles (tea tree, romarin, menthe poivrée) à ma portée ainsi que le miel, le yaourt, les oeufs, l'ail, le henné, le vinaigre de cidre... En application comme en ingestion, pour ceux qui sont comestibles. Parce que oui, les cheveux et le corps se nourrissent de l'extérieur mais surtout de l'intérieur. 

 

>>> A lire Prenez soin de votre corps pour que votre âme ait envie d'y rester!

 

Masque hydratant, masque proteiné,  prépo, vaporisateur, scellage,... sont les mots qui sont rentrés dans mon vocabulaire. J'apprends en regardant les vidéos mais surtout en écoutant mon corps. Au début j'avais tendance à tout tester mais maintenant je sais ce qui me convient ou pas ainsi qu'à mes cheveux et mes meilleures amies sont les huiles de ricin, de coco, de Karité ainsi que le henné. 

 

 PhotoGrid_1474498748002.jpg

 

Depuis 1 an et la légère pousse de mes cheveux, je peux me faire faire des nattes pour le plus grand bonheur de mon mari. J'alterne donc entre cheveux crépus au vent, nattes et foulard. Tout le monde est content!  Je ne suis pas très tissage, j'ai l'impression d'étouffer au bout d'une semaine donc j'évite. Je ne me focalise plus sur les centimètres gagnés et j'ai donc arrêté de les mesurer tous les mois. Je sais juste qu'en Juin 2015 mes petits cheveux arrivaient au milieu de mon front et 15 mois après ils m'arrivent au bout du nez. Ma routine (que vous soyez Nappy ou pas) : 

 

TOUS LES DEUX  MOIS : masque au henné, c'est vraiment génial car le henné renforce la fibre capillaire et c'est un anti-chute naturel. J'aime vraiment beaucoup! Profitez en pour vous faire un masque corporel ou de visage 20 minutes avant de vous laver avec votre pâte de henné restante. Effet douceur et éclat garantie pour tout le corps! 

 

HEBDOMADAIRE (quand mes cheveux ne sont pas nattés )  :

  - Un bain d'huile : un mélange de 3 huiles au plus que je laisse poser minimum 2h sinon toute la journée. Mes huiles préférées sont par ordre : le ricin, le karité, le henné, le coco.

  - Un masque proteiné : commercial (Garnie karité et aloès) ou maison à base de yaourt et d'avocat ou de banane. J'ajoute parfois du miel selon mes humeurs.

  - Shampooing et après shampooing les plus naturels possible. Vous pouvez aussi laver vos cheveux avec des savons corporels naturels tels que Dudu Ossun, savon de Marseille, savon naturel au miel etc. C'est économique et c'est surtout plus sain. Finir par un rinçage avec le jus d'un citron ou 2 cuillerées à soupe de vinaigre de cidre dilué dans de l'eau. J'ai lu que le rinçage à l'infusion de bissap  (feuilles d'hibiscus rouge), non sucré bien sûr, était très bien pour les cheveux. A essayer! 

 

QUOTIDIENNE avec ou sans nattes :

  - hydratation : mélange d'eau à 90%, d'huile (ricin, coco ou olive) et  de quelques gouttes d'huile essentielle au choix (tea tree, romarin ou menthe poivrée )

  - huile ou crème naturelle au choix 

  - livin au choix 

 

RECETTE ANTI-PELLICULES

Mettre 10 à 15 gouttes d'huile essentielle de tea tree dans votre shampooing et/ou après shampooing de 250 ml et utiliser les comme à votre habitude. Ça m'a particulièrement réussi et les pellicules sont pour moi un lointain souvenir. 

 

RECETTE HUILE DE HENNÉ 

 

PhotoGrid_1474536463597.jpg

 

J'aime le henné parce qu'il renforce mes cheveux et j'aime par dessus tout les reflets qu'il laisse sur mes cheveux pendant plusieurs mois. Une couleur rouge tendre, scintillante mais discrète qui se dévoile surtout à la lumière du soleil. Pour faire l'huile de henné il vous faut:

- 1/2 litre d'huile d'olive ou de pépins de raisins ou de tournesol 

- 50 g de poudre de henné 

- Mélanger le henné et l'huile et laisser reposer 1 mois en remuant une fois par semaine. 

- Après 1 mois filtrer et appliquer selon les fréquence désirée sur les cheveux. C'est aussi excellent pour l'éclat de la peau , on peut donc en rajouter à sa pommade pour le corps. 

 

Quelque soit votre choix l'essentiel est d'être heureuse et en harmonie avec vous même! D'ailleurs ces petites recettes et astuces valent pour tous types de cheveux. Prenez soin de vous car Nappy ou pas l'essentiel est d'être Happy! 

 

Tim 

 

 

 

 

 



22/09/2016
20 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 243 autres membres