Timworld, les aventures multiculturelles d'une jeune maman

Timworld, les aventures multiculturelles d'une jeune maman

Rentrée et conséquences!

 20160906_114055.jpg

 

C'est la rentrée dans de nombreux pays! Ceux qui ont intégré les systèmes français, américain et anglais sont rentrés depuis un peu plus d'un mois. C'est reparti pour les réveils mouvementés et bruyants, les supplications pour dormir encore un peu! Un tout petit peu! S'il te plaît maman juste un peu... Les maux de ventre, de dos, de doigt, de cou, de dent, de langue, de nez, de tête, de pied, de coeur, d'yeux, de cheveux, ... et oui tous les pauvres membres et organes du corps y passent! 

 

Ensuite le bain, où l'humeur massacrante de votre enfant et ses maux de "cheveux" vous demandent beaucoup d'optimisme pour ne pas finir aux urgences tant il a l'air mal. Et puis vient l'habillage, là les choses vont mieux , s'habiller, se saper , le fait d'être tout beau améliore brusquement sa santé.  Le petit déjeuner fini de le guérir et c'est parti pour l'école. Certains enfants vivent très bien toutes ces étapes et sont même pressés d'y aller, si vous êtes parmi ces heureux élus remercier Dieu et prier pour que cela dure.

 

>>> A lire Maman tu sais...

 

Selon le pays les enfants vont à l'école à pied, à vélo, en transport en commun, en bus scolaire, ou en voiture personnel en affrontant les embouteillages. Puis vient la séparation pour quelques heures. Et là c'est parfois le drame, certains sont excités et heureux de retourner à l'école et de retrouver leurs amis et pour d'autres c'est un vrai déchirement. Pour les enfants d'expatriés qui découvrent un nouveau pays, une nouvelle école, de nouveaux futurs amis ce n'est pas toujours évident. 

 

Tant de changement en ci peu de temps. Déménager d'un pays ou on avait ses amis et ses repères , arriver dans  un nouveau pays, une nouvelle maison, une nouvelle école... Pour les enfants, quelque soit leur âge, il est important de les accompagner et de les rassurer pour qu'ils s'adaptent mieux. Mais ces enfants expatriés quand ils sont bien suivis et encadrés ont une capacité étonnante à s'adapter et à se sociabiliser partout où ils vont.

 

 >>> A lire L'expatriation, un choix de vie .... ou pas?

 

Par contre si votre enfant tape des crises à s'en rendre malade tous les jours pour ne pas aller à l'école il faut savoir l'écouter pour savoir s'il n'y a pas d'autres causes que de simples caprices. L'inadaptation, le racket, la violence, les moqueries, le harcèlement,... sont réels et peuvent avoir sur lui des effets néfastes. Au CP ma maîtresse coupait tous les jours la moitié de mon goûter (elle était enceinte mais ça n'excuse pas tout), il a fallu la vigilance et perspicacité de ma mère pour comprendre ce qui m'arrivait. Elle s'est donc rendue à mon école et le problème à été résolu de manière tonique mais définitive! 

 

>>> A lire Baisse de rentabilité scolaire: et si ce n'était pas que de la paresse?

 

Quand vous êtes en expatriation vous avez le choix entre les écoles françaises (homologuées ou pas), les écoles américaines qui sont hors de prix (mais ça dépend pour qui ), les écoles privées qui dispensent les enseignements d'un des deux systèmes précédent avec en général un plus et les écoles locales qui dispensent le programme établi par le pays hôte. 

 

En expatriation en général quand vous partez pour découvrir le pays et vous y installer, la première chose à faire est de trouver l'école ou la crèche si vous avez des enfants. Chercher, visiter,  évaluer, renseignez vous bien avant de choisir la bonne en connaissance de cause. Cherchez sur le net, renseignez vous auprès des locaux et surtout des autres expatriés.

 

Lisez bien toutes leurs conditions ainsi que l'emploi du temps et le programme scolaire avant de vous engager. Vous êtes parfois sur la liste d'attente de certaines écoles qui selon, disons le franchement, votre statut dans la société et votre degré de solvabilité, trouvent la place pour vos enfants. Trouver l'école avant de trouver la maison est toujours plus adéquat, cela vous permet de limiter la zone de recherche et surtout de raccourcir votre trajet quotidien.

 

Depuis que ma fille est en âge d'aller à l'école nous avons choisi les écoles privées avec système français (pour la maternelle), homologuées ou pas pour la continuité. En effet quand on change souvent de pays c'est beaucoup plus pratique car l'enfant peut suivre le même programme quelque soit le pays. Les écoles françaises sont souvent saturés de demandes tandis que les écoles privées avec un système français sont parfois mieux lotis et offres plus d'activités et de conforts pour les enfants et ont surtout plus de liberté d'action.

 

Pour ma part ce choix à été difficile à accepter parce que je tenais à ce que ma fille fasse le programme de son pays. Qu'elle apprenne l'histoire et la géographie de son pays, l'hymne nationale, etc. Parce que connaître  l'histoire des gaulois et des châteaux forts c'est bien sympa mais connaître celle de la princesse Yennenga, de la reine baoulé Pokou, des empires du Mali, Songhai, de la résistante des rois africains à l'esclavage et à la colonisation c'est mieux! La réputation de certains systèmes sur la mentalité et le comportement des enfants m'inquiète beaucoup aussi.

 

Cependant je sais que l'école enseigne et que les parents éduquent. Ce sera donc à nous de leur inculque nos valeurs, nos normes d'éducation et de répondre à leurs préoccupations liées à toutes ces cultures qu'ils traversent. A nous de leur faire lire et connaître les histoires des rois et royaumes africains, de la civilisation africaine et de la beauté de ce beau continent dont ils découvrent la géographie à chaque voyage. On trouve aujourd'hui, fort heureusement, de nombreux livres, CD et même des jeux sur l'histoire de l'Afrique.

 

>>> A lire Bébé dévient grand - frère ou grande soeur, le rôle des parents.

 

Votre enfant va à l'école pas à l'aventure. Il est important de vous impliquer et de savoir ce qu'il apprend exactement et ce, que vous soyez ou pas en expatriation. Certains parents découvrent à la fin de l'année que leur enfant redouble, c'est tout simplement  inadmissible. Nous sommes tous pris par nos occupations personnelles et professionnelles mais il faut trouver du temps pour s'investir dans la vie scolaire de ses enfants, allez à ses représentations et aux conseils de classes. Récupérer les bulletins soit même pour connaître et corriger leurs lacunes.

 

Il est vrai que l'expatriation m'aide à mieux connaître mes enfants et à suivre leurs progrès, ils sont encore petits mais je sais que l'éducation que j'ai reçu m'aide à affronter la vie au quotidien et je tâcherai du mieux que je peux de l'inculquer aux miens. Nous ne suis pas parfaits et nos enfants non plus, mais nous serons meilleurs ensemble. 

 

Les "djoulas" disent que l'Homme reçoit 3 éducations au cours de sa vie : l'éducation donnée par les parents, l'éducation reçue à travers le mariage et l'éducation donnée par les enfants. Car oui nous les éduquons mais ils nous éduquent aussi à être parents et à nous enrichir de savoirs nouveaux. 

 

Excellente rentrée à tous et courage pour ces 9 mois d'aventures scolaires! Pour ceux qui ne vivent plus ces tourments BRAVO!!! Et pour ceux qui ne vivent pas encore ces moments, profitez bien, mais vraiment bien du moment présent...

 

>>> A lire Aux délices de nos anges!

 

Tim

 

 



02/09/2015
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 243 autres membres