Timworld, les aventures multiculturelles d'une jeune maman

Timworld, les aventures multiculturelles d'une jeune maman

Un voyage, 3 enfants, 12h de vol... puis Madagascar!

 

Cet article aurait aussi pu s'intituler "Comment voyager avec des jumeaux de 10 mois, une fille de 4 ans et une nounou sans se jeter de l'avion (ou qu'on ne vous y pousse) ? En la matière il n'y a pas de règles ou de méthodes à suivre à la lettre, il faut juste beaucoup d'organisation, de patience, de pragmatisme, de zen attitude et surtout énormément d'optimisme (oui parce qu'il faut avoir foi en la vie pour envisager un tel périple).

 

Je vais donc vous raconter notre expédition en 4 étapes pour atteindre Madagascar, cette île séparée de l'Afrique par le Canal du Mozambique. Nous sommes désormais à 400 km de la terre africaine la plus proche. Je vous passe les détails des préparatifs, retenez juste que j'ai du faire 6 valises de 23 kg et une de 24 (12 kg par bébé ) et 150 kg de bagages à envoyer par fret le jour de notre départ. Si vous pouvez pré enregistrer vos bagages ou au moins les faire emballer avant (en vérifiant bien les poids, c'est l'idéal. 

 

Quand vous voyagez avec des enfants prévoyez, en fonction des kg auxquels vous avez droit, des bagages à main avec tes tenues de rechanges pour les enfants mais aussi pour vous, des chaussettes, des bonnets, des biberons déjà dosés avec de l'eau (c'est permis dans l'avion quand on a des bébés) , du lait , de la bouillie instantanée, de l'eau , des compotes, des petits pots, du yaourt dans un sac isotherme, des biscuits (selon les goûts de vos enfants) , des cuillères, des couches,  la crème pour le change, des bavoirs, les doudous préférés, des médicaments contre la fièvre, les maux de ventre, du beurre de karité au outre baume pour le nez, un goupillon et du savon de Marseille en morceaux pour laver les biberons en cas de long voyage, des crayons de couleurs et un cahier pour occuper les enfants ou des jeux de votre choix. Pensez à leur bouchez les oreilles pendant le décollage ou à leur donner à boire ou à téter pour protéger leur tympans.

 

  • 1 ère étape: Ouagadougou - Abidjan via Bobo, 2h35 (en théorie)

J'avais le choix entre plusieurs vols dont celui passant par Paris  (ouagadougou -Paris 6h puis Paris - Antananarivo 12h non stop) inenvisageable avec des bébés.  J'ai préféré une toute autre option. En effet, j'ai préféré passer par Abidjan pour passer une nuit chez ma grande soeur aînée adorée! 

 

Donc nous voilà à l'aéroport à 12h30 pour embarquer à 13h30. Décollage prévu 14h. L'avion se prépare à décoller à 14h , puis freine brusquement pour cause de problèmes techniques (ça commence bien! ), on nous garde 1h dans l'avion puis on nous débarque pour ensuite ré embarquer 30 mns après. Selon une superstition de chez nous quand on a des jumeaux tout vous arrive en double, et là je me suis dite que si tout le voyage devait se dérouler comme ça j'en avais pour 1 semaine de vol...

 

De retour dans l'avion je décide de changer un des jumeaux, et il attend que je lui retire sa couche pour pisser sur moi (vous comprenez maintenant la nécessité d'une tenue de rechange pour vous même?) Bref après tous ces rebondissements, au lieu de 16h35, nous sommes arrivés à Abidjan à 19h et sommes sortis de l'aéroport à 20h 30.  

 

Arrivés chez ma soeur, il fallait laver les 3 enfants, les nourrir, nous laver, nous nourrir, les faire dormir. Entre temps le jumeau a vomi après avoir mangé et la jumelle en voulant enjamber ma grande soeur ouvre sa couche et la salie avec son popo (ou caca comme vous voulez). Ils finissent par s'endormir mais se réveillent chacun 1 fois dans la nuit, perturbation oblige. Le lendemain matin rebellote, bain, repas, sieste, etc. Petite balade dans la poussette quand même. Ensuite, pour une convocation prévue à 18h30 obligés de commencer à se préparer dès 16h. Nous voilà à l'aéroport pour la 2 ème étape de notre voyage. En moins de 24h la maison de ma soeur a subi un mini cyclone! Merci encore Zéneb chérie! 

 

  • 2 ème étape : Abidjan - Nairobi, 6h30 de vol

Après m'avoir fait déballer un des bagages car j'avais cru bon de faire un bagage de 24 kg pour les bébés au lieu de 2 de 12 pour chaque bébé, j'ai du les séparer et les ré emballer pour enregistrer la dernière avant qu'on ne ferme le vol. 12 kg par bébé c'est effectivement différent d'un bagage de 24 kg mais il faut le savoir!

 

Nous embarquons pour Nairobi. Il faut savoir qu'on ne peut pas s'asseoir sur la même rangée avec 3 enfants et 2 adultes car il n'y a que 4 masques à oxygène donc on nous a mis de part et d'autre de l'allée. Il faut avoir des voisins compréhensifs et gentils sinon... Parce que soyons honnêtes nous sommes le pire cauchemar de tout voyageur! Être à côté de bébés ou d'enfants pendant 6h30 c'est l'horreur. Beaucoup de bruits, d'aller retour, de questions, d'odeurs, de cheveux et mains tirés... Il y'a 4 ans encore je priais moi même pour ne pas être voisine d'une famille en voyage...

 

Après 4 changes de couches,  4 biberons, le repas de l'aînée, 5 réveils de sommeil, nous arrivons à Nairobi ou nous devons attendre 6h20 avant le prochain vol.

 

  • 3 ème étape : Escale à Nairobi, 6h20 d'attente 

Heureusement à l'aéroport de Nairobi il y a un espace pour les enfants de 0 à 10 ans porte 11! Après s'y être installés, nous avons recommencé notre routine, change de couches, biberons, sieste, brossage, lavage de biberons, etc. Au moins les enfants ont pu se promener et se dégourdir un peu les jambes. Mon aînée s'est amusée pendant 5h avec des enfants qui parlaient anglais et arabe. La magie de l'enfance! 

 

J'y ai rencontré une mère de 3 enfants ( 2 filles d'environ 10 et 8 ans et un garçon d'environ 3 ans) dont le calme et la zen attitude m'ont frappée. Son fils était comme possédé par un esprit tellement il était turbulent mais la mère s'est couverte puis a dormi pendant 2 bonnes heures le laissant sous la surveillance de ses soeurs. Comme j'aurais aimé pouvoir faire de même...

 

Durant toutes ces escales, tous ceux qui nous ont approchés on su que mon aînée allait voir son père. Ses phrases :" Moi je vais voir mon papa! Moi j'adore mon papa et mon papa aussi m'aime!" on rythmées tout notre voyage. Des policiers, aux hôtesses en passant par les agents de sécurité et nos voisins tout le monde l'a su. J'aime son assurance, parce qu'elle peut douter de tout sauf de l'amour de son papa. Ahhh l'ingratitude des petites filles à cet âge envers leurs mères! Comme je la comprend pourtant...

 

  • 4 ème étape : Nairobi - Antananarivo, 3h20 de vol

Après cette longue attente nous voilà embarqués pour la dernière étape aérienne de notre périple. Le vol de trop parce que après avoir pu jouer et se promener à Nairobi, les jumeaux ont pleuré environ 2h sur les 3h20 de vol. La nounou a porté le garçon au dos, nous les avons cajolé, baladé nous avons chanté, mais rien. Trop épuisés pour nous comprendre. J'avoue que j'aurais bien pleuré moi aussi si je pouvais... 

 

A noter que je n'ai jamais rencontré autant de parents de jumeaux que pendant ce voyage. Une voisine, un stewart, un couple canadien, une malgache...parents de jumeaux et jumelles. C'était très sympa!

 

Nous voilà donc arrivés sur cette grande et belle île! Enfin!!!!! Beau pays, grande ville, le nombre de personnes au mètre carré donne le tournis. Après Dakar, Sénégal  pour mes études (5 ans), Kampala, Ouganda (9 mois), Libreville, Gabon (3 ans 10 mois ) me voilà sur une île avec mon petit monde! Antananarivo sera mon 4ème nouveau pays de résidence. Après tout je suis originaire de l'île de Djenné  (Mali), c'est peut être un signe... 

 

Je suis moi même épuisée rien qu'en me relisant. Mais il faut toujours prendre les choses du bon côté et se dire que c'est avant tout une chance inouïe. Il est important que je reste positive parce que ça c'est juste le voyage allé, il faudra bien repartir... En attendant je vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures et saveurs Malgaches!

 

Tim



29/07/2015
24 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 234 autres membres